Side Area Logo
NEW IN STORES
I think the idea of mixing luxury and mass-market fashion is very modern, very now - no one wears.
FOLLOW US:
Newsletter Pop-up

LA JHOLI HISTOIRE

Portrait d'Olivia Chaussade, fondatrice de la marque jholi, dans l'atelier

DERRIÈRE JHOLI

« Bonjour à tous, et merci de visiter le site jholi ! Je me présente, je m’appelle Olivia, je suis originaire de Corrèze. Si vous me rencontrez un jour, vous allez vite comprendre que je suis une timide avec un brin de folie ! En 2018, j’ai fait mon premier voyage en Inde. Ce pays m’a envouté, j’ai adoré leur culture, la beauté de leur patrimoine, la façon dont les femmes s’habillaient, leur univers si coloré malgré un environnement pas toujours privilégié…
En fait, j’ai tout aimé ! Lors de mon retour en France, j’ai ramené avec moi des sublimes sacs à main du pays. Mais une fois en France, hum, hum… Quelque chose clochait… Je ne me sentais plus à l’aise de les porter… Je me sentais trop bariolée et limite déguisée ! C’est ainsi que l’idée de jholi est née : créer une marque éthique avec les codes français tout en s’inspirant de la culture indienne. »

INTERVIEW D’OLIVIA LORS DE LA PRÉVENTE ULULE EN JUIN 2019 :

LES JHOLI VALEURS

LA FABRICATION DANS LE RESPECT

Tous les sacs jholi sont fabriqués de façon éthique par des artisans en Inde. Nous leur offrons ainsi un salaire juste et nous leur garantissons des conditions décentes de travail. Cela vous paraît peut être normal de dire cela mais pourtant ce n’est pas toujours le cas. Dès qu’une production est réalisée à l’étranger, ces pourtant « simples » conditions ne sont pas toujours respectées. Pourquoi ? Parce que les conditions salariales de certains pays (dont l’Inde) ne sont pas assez poussées ou controlées. Cet engagement passera toujours avant celui du profit. Je peux vous le garantir et j’en fais mon cheval de bataille. J’étais sur place et j’y retournerai autant de fois que nécessaire pour m’assurer de ce point. À la différence de beaucoup de marques qui produisent en Inde, en achetant jholi, vous avez enfin la garantie de faire un achat éthique et socialement responsable. N’ayez plus peur du « made in India ». Soyez fiers du « Fait en Inde ».

Un artisan indien souriant qui travaille sur le sac bandoulière jholi
Un artisan de la marque jholi en train de terminer la pochette rose Anamika

POURQUOI FABRIQUER EN INDE ?

« Made in India »… oui ça fait peur ! Ces mots écris sur une étiquette sont bien souvent synonymes de mauvaise qualité et d’exploitation humaine. Une réputation non sans raison hélas… Et pourtant l’Inde a tellement de belles choses à offrir ! Alors j’ai décidé d’inverser la tendance et de réaliser du « Fait en Inde » d’une façon éthique. C’est à dire d’une façon responsable et respectueuse envers les travailleurs. Fabriquer en Inde me permet aussi à mon échelle d’aider au développement de ce beau pays en créant des emplois où l’exploitation des personnes n’aura pas sa place. Cela ne veut pas dire que j’oublie la France, non. Les parties, logistiques commerciales et marketing sont bien françaises. J’espère, grâce à vous, développer le plus d’emplois ici.

gros plan des mains d'un artisan indien cousant la doublure d'un sac jholi
Gros plan sur la main d'un artisan de la marque jholi en train de tenir la doublure des pochettes

LE FAIT MAIN ET LE PRIX

jholi n’a que très peu d’intermédiaires et de superflus. Avec les artisans, nous essayons de trouver des astuces pour produire à des coûts raisonnables. Par exemple, nous réutilisons beaucoup de matériaux en commun dans nos sacs et je vais chiner moi même les tissus pour gagner du temps… C’est ce qui me permet de vous proposer des prix attractifs mais certes toujours plus élevés qu’un sac de grande enseigne. En effet, la concession des prix ne se fait pas sur le salaire, ni sur la qualité des matériaux. Mes quantités de productions étant encore faibles, je ne suis pas en mesure de vous proposer des prix cassés, ni de folles réductions, car vous achetez toujours au prix juste. Les produits sont aussi faits main donc ils sont parfois imparfaits. Nous ne pouvons pas reproduire le même rendu qu’un travail d’usine, et ce n’est pas le but ! Mais c’est selon moi ce qui fait le charme des sacs jholi.

Gros plan sur la doublure de l'un des sacs jholi
Un artisan de la marque jholi en train de couper du tissu
Une artisane de la marque jholi en train de couper du tissu

EST-CE QUE JHOLI EST PARFAITE ?

Non, j’en suis désolée, jholi n’est pas parfaite mais rien ne vous sera caché. Je contrôle la production des sacs, mais le contrôle du sourcing est un autre défi que je n’ai pas encore réussi à relever à l’heure actuelle. Je vais chiner des tissus et des cuirs déjà existants sur les marchés indiens. Connaître leur provenance ainsi que leur process de fabrication, est compliqué, voir impossible à mon niveau. Les fournisseurs achètent en gros à d’autres fournisseurs et le partage d’infos n’est pas encore le bienvenu…. Ceci sera vraiment un point d’amélioration de jholi dans le futur pour vous proposer des produits qui respectent l’homme et l’environnement le plus possible ! Nous faisons déjà un maximum d’effort, à notre échelle, en limitant beaucoup le plastique, en gardant nos chutes et en réfléchissant au cas par cas comment les réutiliser, et en privilégiant aussi le coton au polyester.

LA JHOLI ASSOCIATION

#EMPOWERINDIANWOMEN

Dans un monde des plus inégalitaires, le soutien aux plus démunis me parait essentiel. Car oui, je suis tellement chanceuse, je n’ai jamais manqué de rien et voyager en Inde m’en a fait prendre plus que conscience ! En tant que femme, je souhaite aider les miennes. Ces femmes qui vivent sous le seuil de pauvreté et qui n’ont pas eu la chance d’être maîtres de leur destin. Les associations Project Why et Enfances Indiennes, via des programmes de 6 mois, forment gratuitement des femmes à différents corps de métier dont celui de la couture et de l’esthétique. Elles leur prodiguent également un enseignement de base tel que l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, leur permettant d’être ainsi le plus autonome possible et améliorer leur niveau de vie. Alors moi, je dis oui à 100 % ! Une partie des recettes de jholi servira aux financements de ces formations pour ainsi assurer la pérennité de ce programme. Vous pouvez aussi visiter le sites des associations. Elles font aussi plein d’autres belles choses, comme donner des cours aux enfants et aux personnes en situation de Handicap.